Vignette de la vidéo
©Hasnae El Ouarga
Vignette de la vidéo
©Hasnae El Ouarga

CORBEAUX

  • 2016
    • sam. 29 octobre. > 16:00

Durée.
40 min.

Tarifs.
entrée libre

danse & cirque

de Bouchra Ouizguen

Une horde de femmes vêtues de noir envahit l’espace de ses cris et nous emmène dans un long voyage hors du temps. Avec cette performance créée par Bouchra Ouizguen à l’occasion de l’ouverture de l’Odyssée dans le quartier Chasse Royale, on assiste à un spectacle à la fois impressionnant et troublant porté par une quarantaine de femmes en transe.

« Il y a quelque chose d’immémorial et d’animal dans ces « Corbeaux » dont les cris pourraient être ceux d’oiseaux de proie. Le titre n’ayant pas présidé à la naissance du spectacle, il s’est imposé après, parce qu’en arabe, c’est un très beau mot « Ghourab » et en français, ça donne corps beaux »

Bouchra Ouizguen.

Cette nuée de corbeaux est composée pour moitié de danseuses marocaines de la compagnie et pour moitié de femmes des quartiers. Unies dans un même mouvement, elles offrent une chorégraphie de souffles, de cous, de hochements et de cris. Certains y verront des chants mystiques, d’autres des cris de douleur et de folie ou simplement une polyphonie de voix. Aux confins de la danse, de la sculpture vivante et de la performance vocale, Bouchra Ouizguen décrit cette performance « comme un acte vital, une sculpture sonore, brute et urgente, à l’infini »

 

Crédits

en partenariat avec la Ville de Valenciennes
villedevalenciennes

 

avec le soutien de l’Onda
Office national de diffusion artistique
onda_small

 

openlat_def_small

 

 

etat

phénix +

amisduphenix_logoVous souhaitez participer aux ateliers et aux restitutions ?

Plus d’infos ici

Le centre culturel l’Odyssée ouvrira ses portes à Valenciennes, au cœur du quartier Chasse Royale, à l’automne 2016. Avec ce nouvel équipement, la Ville de Valenciennes propose un lieu ouvert et convivial qui comprendra une médiathèque numérique et un studio dédié aux pratiques artistiques actuelles. L’Odyssée accueillera aussi des artistes amateurs en résidence dans le domaine des danses actuelles et développera des partenariats avec le musée des Beaux-Arts, le conservatoire… et bien sûr le phénix. La culture à Valenciennes sera ainsi toujours plus proche des habitants, partout et pour tous !

la pastille du spectacle
  • partagez :