« L’éloquence, une arme »

« L’éloquence, une arme »

« C’est une chance de pouvoir bien s’exprimer. Pour l’avenir. Les études. Savoir se vendre. »

Etudiants en DUT Gestion des Entreprises et des Administrations, Hamza Nanat et Naïm Aoudi, sont ravis de participer au projet d’éloquence porté conjointement par l’IUT – Université Polytechnique des Hauts-de-France et le phénix. Avec leurs 114 camarades de première année, ils s’essaient à l’art oratoire grâce à Mathis Druelle et Théo Comby-Lemaître, comédiens de la compagnie Royal Velours.

« Ils sont plus vivants, moins scolaires. Ils savent capter notre attention. On peut s’identifier. »

Les professionnels délivrent leurs « filons », ce qui donne envie d’aller plus loin : « Apporter des idées, débattre, on devrait le faire plus souvent ». Le rapport à soi et aux autres s’en trouve modifié : « ça aide les gens à se libérer, à parler sans jugement. » Dans un contexte sanitaire ayant brisé la vie sociale estudiantine, ces moments de partage deviennent encore plus précieux.

C’est aussi l’opportunité pour l’un de découvrir le phénix, pour l’autre de renouer avec des expériences de lycéen au théâtre : « J’aime beaucoup la performance. Ce n’est pas comme au cinéma. Il faut donner le meilleur de soi-même sur l’instant. Ce n’est pas parfait mais c’est plus réel. » Via son investissement dans la vie associative de l’université, Hamza s’emploie à contribuer à la pérennisation des ateliers la saison prochaine, enrichis par des visites du phénix, des rencontres métiers, des sorties aux spectacles, des rencontres avec les artistes : « Dès que le phénix rouvre, je vais y aller. »

Remerciements à Raynald Vasseur, Chef de département GEA, IUT de Valenciennes – Cambrai – Maubeuge et Cyndie Depoortere, enseignante en communication, sans qui rien n’aurait été possible

  • partagez :